Deutsch (Deutschland)English (United Kingdom)Español(Spanish Formal International)French (Fr)

SWINGFOG - Principe

Imprimer


Les thermonébulisateurs Swingfog
fonctionnent à l’essence normale et travaillent selon le procédé Swingfire. Un mélange essence/air est brûlé dans la chambre de combustion et fait osciller une colonne de gaz dans le tube du résonateur entre 80 et 100 fois par seconde, selon le type d’appareil.
A l’extrémité du résonateur, la préparation à nébuliser est introduite dans le flux d’air qui sort à grande vitesse et se fragmente en fines gouttelettes aérosol formant un brouillard flottant.

L’essence et la préparation à nébuliser sont véhiculées par une légère surpression dans les réservoirs*. A l’exception des membranes, le système est dépourvu de pièces mobiles et il n’y a de ce fait pratiquement pas d’usure.







* Sur les appareils SN 81 Pump et SN 101 Pump, l’alimentation
en préparation chimique est assurée par une pompe électrique
en acier inoxydable.




Alimentation en énergie – Besoin énergétique

L’énergie d’allumage est requise uniquement pour le démarrage du moteur, et n’est pas consommée en
cours d’opération. La capacité de la batterie est adaptée au besoin énergétique de la valve magnétique de
l’arrêt automatique de produit et de la fonction de la touche "nébulisation marche/arrêt" de l’appareil
Swingfog SN 81 Pump et des différents modèles Swingfog SN 101, ainsi que pour le fonctionnement
de la pompe d’alimentation en préparation chimique électrique des appareils Swingfog SN 81 Pump et
SN 101 Pump.